Un tutorat en programmation à destination des lycéennes

Un constat : les métiers de la programmation et de la donnée ne cessent de se démultiplier et de se diversifier, or depuis les années 80 on observe un recul de la participation des femmes à ces métiers (1). Ces inégalités s’expliquent en partie par la culture "geek" qui représente ces métiers comme des occupations majoritairement masculines.

Cet atelier de tutorat hebdomadaire accueille des jeunes filles et minorités de genre pour les aider à débuter en informatique ou à progresser au gré de leurs envies et de leurs projets. Nous souhaitons que chacune se sente la bienvenue quelque soit ses connaissances techniques.

Nous proposons aussi aux participantes de discuter et de débattre, à partir de leur vécu et de leurs observations, des stéréotypes et de leurs origines dans l’informatique et de la tech. Pour créer un espace convivial et stimulant, nous veillons au mieux à la diversité des encadrantes, quant à leurs thématiques et leur parcours.

(1) “The Stats On Women In Tech Are Actually Getting Worse” By Emily Peck. Dec 06, 2017.

Notre engagement

  • Accueillir dans un cadre bienveillant les jeunes filles et minorités de genre
  • S’adapter au niveau de chacune, débutante ou confirmée
  • Enseigner les outils de la programmation via des projets personnalisés
  • Questionner les stéréotypes et les conséquences de l’utilisation des technologies dans nos vies

“Le code, c’est pas pour moi !”

Nous cherchons à encourager celles et ceux qui ne correspondent pas au cliché qu’on se fait du programmeur/développeur, et à tenter l’expérience ! Le code se conjugue aussi au féminin et dans la diversité.

Comment ça se passe ?

Une séance hebdomadaire le samedi de 14h à 16h ou 16h à 18h dans les locaux de l’ENS (Ecole Normale Supérieure, 45 rue d’Ulm Paris 5e). Le tutorat est totalement gratuit. Des ordinateurs sont fournis mais tu peux aussi apporter le tien, nous t'aiderons alors à installer un environnement de développement pour pratiquer le python.

Si tu débutes en code, tu pourras découvrir les outils basiques de programmation et les notions fondamentales grâce à des petits exercices interactifs. Dès que tu as les bases, tu peux choisir des projets courts ou plus conséquents en fonction de tes goûts. Nous fonctionnons en cycle d'environ 5 semaines entre les vacances scolaires. Tu y apprendras à coder en Python, un langage très répandu qui te permettra de progresser rapement et de réaliser tes premiers projets.

Inscris-toi gratuitement en remplissant ce formulaire. Tu dois t’engager à respecter la charte et à venir pour l’ensemble des séances d’un cycle.

Qui sommes-nous ?

A l’origine du projet, nous sommes deux chercheuses, Juliane et France, issues de la science. La programmation est un outil essentiel à nos travaux quotidiens. Nous partageons une même expérience : même si ce n’est pas notre sujet principal de travail, il nous est indispensable de comprendre et de se débrouiller avec l’informatique, les outils numériques et la programmation.

France

Après une licence de biologie, je me suis tournée vers la bioinformatique car j’ai perçu le grand potentiel et le grand besoin d’analyse de données biologiques. Lors de mon doctorat, j’ai développé des outils informatiques pour caractériser la diversité des réponses biologiques aux médicaments anti-cancer dans l’optique de mieux comprendre les résistances aux traitements. J’ai eu la chance d’enseigner la biologie, la méthodologie et la programmation à des étudiant.e.s en licence pendant mes années de doctorat. Je souhaite continuer à transmettre mes passions et mes connaissances à travers ce projet de tutorat.

Juliane

Je suis physicienne. Pourquoi ? Parce que "pourquoi", "comment" et "mais" étaient mes mots préférés quand j'étais enfant (et ils le sont toujours). J'ai étudié la physique (en Allemagne) et fait mon doctorat à l'ENS de Paris, car une physicienne peut utiliser ces mots pour tout. Bien sûr, nous voulons comprendre comment naissent les systèmes solaires, comment gagner de l'énergie grâce aux rayons du soleil, pourquoi les pommes tombent-elles toujours vers la terre... Mais les physiciens ont aussi le droit de se demander pourquoi le ciel est bleu, comment les oiseaux volent-ils en groupes sans collision, comment peut-on passer d'un œuf fécondé à un être humain complet, comment fonctionne le processus de croissance (humaine), combien de personnes faut-il pour transmettre ma lettre au président des États-Unis, comment prédire l'évolution du marché boursier... Pour une physicienne, le monde entier est un immense parc aventure et dans notre éducation nous apprenons les outils pour révéler les secrets derrière ces questions. Aujourd'hui, les simulations par ordinateur jouent un rôle énorme, énorme et gigantesque en physique. Les codes informatiques nous permettent d'aborder des questions que nos ancêtres physicien.ne.s ne pouvaient que rêver résoudre avec un stylo et du papier. Je veux partager mon enthousiasme et mes connaissances sur le codage qui ne se limite pas à la physique. Des algorithmes pénètrent notre vie à toutes les échelles. Comprendre les principales idées qui les sous-tendent peut être d'une grande aide dans notre vie de tous les jours.

Et les autres :

Juliette, Mélissa, Chloé, Tiphaine, Guillaume, Alexis ...